Saint-Hippolyte

Hôtel de ville de Saint-hyppolyte

2253, chemin des Hauteurs Saint-Hippolyte, Québec, J8A 1A1

Téléphone : (450) 563-2505 

Télécopieur : 450 562-1431
HEURE D'OUVERTURE
du lundi au jeudi, de 8 h 30 à 16 h 00 / fermé entre 12h00 et 13h00
le vendredi, de 8 h 30 à 12 h 30
municipalite@saint-hippolyte.ca

 Abattage

  • Un arbre peut être abattu pour les raisons suivantes:

    • lorsque l’arbre est mort ou atteint d’une maladie;

    • lorsque l’arbre est une cause de danger pour la sécurité;

    • lorsque l’arbre constitue une cause de dommages à la propriété publique ou privée;

    • lorsque l’arbre constitue un obstacle inévitable à la construction, l’opération ou l’entretien d’un réseau d’infrastructures;

    • lorsque l’arbre constitue un obstacle inévitable à la réalisation d’une construction autorisée par le présent règlement;

  • Tout arbre abattu, sans certificat d’autorisation, doit être remplacé par un (1) nouvel arbre dans les six (6) mois suivant la date de l’infraction. Si l’arbre abattu est situé à l’intérieur de la bande de protection riveraine, il doit être remplacé par deux (2) nouveaux arbres dans les six (6) mois suivant la date de l’infraction.

 Élagage

Ne nécessite pas de permis

Élagage obligatoire

  • l'arbre ne doit pas nuire à la vision des autos​

  • l'arbre ne doit pas cacher de signalisations

  • L’arbre ne doit pas cacher les lampadaires publics

  • l'arbre ne doit pas gêner les piétons

Plantation

  • Ne nécessite pas de permis

  • Il est interdit de planter ,Peuplier blanc ( populus alba), Peuplier de lombardie ( Populus nigra fastigiata) peuplier du canada (peuplier deltoide) les saules

    • 10m :​

      • d'un bâtiment principal​

      • de toute ligne de terrains a l'exception d'une ligne de terrain qui longeant un cours d'eau

    • 15m:

      • d'une ligne de rue​

      • conduite d'aqueduc

      • des égouts

  • Les peupliers, les saules à haute tige, les érables argentés et les ormes américains ne doivent pas être a

    • 5m ​

      • d'une ligne avant de terrain​

      • d'une servitude pour les infrastructures d'aqueduc ou d'égout

  • Les souches de tous arbres doivent être à :​​

    • 3m ​

      • d'une borne-fontaine​

      • d'une entrée de service

      • d'un lampadaire public

    • 0,5m 

      • d'une ligne de terrain bordant une propriété publique​

  • Le triangle de visibilité s'applique 

Plantation Obligation

  • Tout arbre abattu, sans certificat d’autorisation, doit être remplacé par un (1) nouvel arbre dans les six (6) mois suivant la date de l’infraction. Si l’arbre abattu est situé à l’intérieur de la bande de protection riveraine, il doit être remplacé par deux (2) nouveaux arbres dans les six (6) mois suivant la date de l’infraction

Bande riveraine

  • Ne nécessite pas de permis

  • Il est interdit de planter ,Peuplier blanc ( populus alba), Peuplier de lombardie ( Populus nigra fastigiata) peuplier du canada (peuplier deltoide) les saules

    • 10m :​

      • d'un bâtiment principal​

      • de toute ligne de terrains a l'exception d'une ligne de terrain qui longeant un cours d'eau

    • 15m:

      • d'une ligne de rue​

      • conduite d'aqueduc

      • des égouts

  • Les peupliers, les saules à haute tige, les érables argentés et les ormes américains ne doivent pas être a

    • 5m ​

      • d'une ligne avant de terrain​

      • d'une servitude pour les infrastructures d'aqueduc ou d'égout

  • Les souches de tous arbres doivent être à :​​

    • 3m ​

      • d'une borne-fontaine​

      • d'une entrée de service

      • d'un lampadaire public

    • 0,5m 

      • d'une ligne de terrain bordant une propriété publique​

  • Le triangle de visibilité s'applique 

Plantation Obligation

  • Tout arbre abattu, sans certificat d’autorisation, doit être remplacé par un (1) nouvel arbre dans les six (6) mois suivant la date de l’infraction. Si l’arbre abattu est situé à l’intérieur de la bande de protection riveraine, il doit être remplacé par deux (2) nouveaux arbres dans les six (6) mois suivant la date de l’infraction

Permis

Médias